Rémi DOUTRELEAU - Courtage en crédits
Plus PRÊT... pour vous !
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez toujours vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Contactez-nous dès à présent !

05 61 57 44 34

Logement : financez vos travaux de rénovation

Logement : financez vos travaux de rénovation
Dans le cadre d’un vaste plan national d’amélioration des performances énergétiques des bâtiments, l’État a mis en place plusieurs aides pour inciter les particuliers à rénover leur logement.

Afin de valoriser votre bien, de diminuer vos consommations de chauffage ou encore par conscience environnementale, vous pouvez être amené à rénover votre habitation. Outre le type de travaux à effectuer et le professionnel adéquat à trouver, encore faut-il savoir comment financer un tel chantier. Bien que différentes aides existent en la matière, il n’est en effet pas évident de s’y retrouver.

Où se renseigner ?

Avant de foncer dans un magasin de bricolage ou chez un artisan spécialisé, il est d’abord essentiel de vous renseigner sur les dispositifs de soutien existants. Et il y en a un paquet ! Pour cela, il faut savoir à qui s’adresser. Sur la Toile, un site internet officiel a été mis en place pour guider les particuliers : renovation.info-service.gouv.fr. Une plateforme téléphonique est également disponible ou 08 10 140 240 (0,06 €/min + prix de l’appel). Mais l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) la plus proche pourra aussi vous éclairer sur vos droits et sur les coups de pouce financiers à solliciter.

Ayant elle aussi décidé de cultiver une approche verdissante, la Fédération bancaire française vient par ailleurs de lancer une collection de mini guides «Climat», téléchargeables gratuitement en ligne sur www.fbf.fr, rubrique «Publications». On y trouve notamment un fascicule sur «Eco-rénover mon logement» et un autre pour «Construire ma maison aux normes climat», détaillant tous deux les solutions pour financer vos projets.

Quels prêts utiliser ?

Pour ceux qui n’auraient pas un bas de laine suffisamment fourni, des prêts bancaires spécifiques aux travaux existent. Attention : ces produits sont circonscrits aux rénovations visant à l’amélioration énergétique du logement. En d’autres termes, vous pourrez ainsi financer l’installation d’un chauffage plus performant, mais pas l’extension de votre véranda !

L’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) permet d’obtenir 30 000 € maximum, sans condition de ressources, pour faire réaliser certains travaux d’éco-rénovation par des entreprises labellisées RGE. De même, le prêt sur ressources livret développement durable (IDD) bénéficie d’un taux d’intérêt attractif et concerne là encore une liste de chantiers précise. Moins restrictif, le crédit travaux proposé par tous les établissements bancaires permet d’emprunter jusqu’à 75 000 €, tandis que le prêt épargne logement peut grimper jusqu’à 92 000 € en fonction des fonds disponibles sur votre plan et sur votre compte épargne logement (PEI et CEL).

À noter : la Caisse d’allocations familiales peut elle aussi vous accorder un prêt si vous êtes déjà allocataire.

Quelles aides mobiliser ?

Si cette mesure ne s’applique pas directement sur votre facture de travaux, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) permet toutefois de déduire 30 % du montant du chantier de votre imposition, dans la limite de 8 000 € pour un célibataire et de 16 000 € pour un couple. Sous conditions de ressources, le programme «Habiter mieux» de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) peut également vous aider à régler la note. Renseignez-vous aussi auprès de vos région, département et commune, qui accordent parfois des aides publiques.

Le privé n’est pas en reste

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) mobilisables auprès des fournisseurs d’énergie ou de sites spécialisés comme Primesenergie.fr permettent aussi d’alléger l’addition à travers la délivrance d’un chèque en bonne et due forme, de bons d’achats ou d’une remise. Tout récemment, la Banque postale a pour sa part annoncé l’expérimentation d’un microcrédit spécial habitat. L’objectif est de pouvoir proposer aux ménages les plus précaires un prêt adopté permettant de compléter les financements obtenus via les aides nationales et locales, afin de limiter au maximum leur reste à charge dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Cette offre sera déployée dans vingt-six départements par le biais d’autant d’associations partenaires chargées d’instruire les dossiers de microcrédit.

 

Nos Partenaires